Skip to main content

#OKCinfo

"When any type of abuse, sexual or spiritual, requires a cost-benefit analysis, you have failed."

#OKCinfo

Si d'aucun se demande pourquoi des articles ou des opinions sur se retrouve sur ce site web a priori dédié au décryptage de l'affaire OKC et point central d'information sur le procès Spatz-OKC c'est bien parce que en tant que partie civiles dans l'affaire Spatz-OKC, les similitudes a plusieurs niveaux sont frappantes, tant sur le plan des abus que sur la "sagesse folle" et la dérive sectaire comme forme de pédagogie que l'adepte ne peut qu'accepter au risque de se faire éjecter et d'être pointé du doigt par la "Sangha" des pratiquants trop souvent une secte dans la secte et garant de l'emprise de la dérive sectaire du "Maître" sur les adeptes.

Dans le cas OKC c'est encore plus unique et spécifique parce que les parties civiles, arrivées en tant qu'enfant et parfois bébé dans ce qui était une communauté dans les années 70-80-90 se sont retrouvés dans un système sectaire ou les garants de l'ordre social était les adultes, les parents, les responsables, les adeptes dans leur ensemble et donc il nous semble important d'attirer le regard sur les similitudes entre 2 sectes : OKC et RIGPA, toutes deux dans la tourmentes, toutes les deux répondant par le déni et le rejet total des faits, toutes deux dans un révisionisme de leur propre histoire dans un but très clair de dénigrer les victimes, les parties civiles et les faits en les présentant comme de simple rumeurs, de simple élucubration d'adolescent révolté.

Les points communs sont légions pour toute personne honnête ayant vécu dans la OKC et nous pensons qu'en parler et éclairer par le débat public ces affaires ne peuvent que rendre service à la société toute entière et mettre en garde toute personne voulant se rapprocher du Bouddhisme pour qu'elle sache faire la distinction entre un guide spirituel et un charlatan qui plus est abuseurs et dans le cas de Robert Spatz : pédophile et protecteur d'un autre cas de pédophilie sur au moins 7 jeunes filles au Monastère de .

En fait si l'ont part du principe que ces charlatans pédophile n'ont rien de Bouddhiste, il devient beaucoup plus simple d'en parler et de faire la distinction entre un brave moine bouddhiste qui n'a jamais fait de mal à une mouche et les délires sectaire de ou depuis l'inception du Bouddhisme en France et en Belgique.