Skip to main content

#OKCinfo

'Deze mensen geven niet om de boeddhistische leer' | #metooguru

Meeting in november in Dharamsala with all the Tibetan Buddhist "leaders"

- does it mean that Rabjam Rimpoche, the so called "Spiritual Director" of OKC will attend ?

who is going to confront these so called leaders about the sexual, physical and mental abuses in their so called "schools" ?

Again this is organized religions trying to handle its own abuses crimes on its own, instead of using democratic laws of the countries concerned to judge the predators.

#OKCinfo

dans l'Echo
Arrêt dans l'affaire de la secte OKC. La Cour d'appel rendra son arrêt le 18 septembre dans le dossier de la secte Ogyen Kunsang Choling (OKC). Le gourou Robert Spatz et plusieurs de ses affidés comparaissent pour des faits de moeurs et des délits financiers multiples. Des dizaines d'enfants élevés sous l'emprise de la secte avant d'en sortir une fois majeurs se sont constitués partie civile. L'avocat de Robert Spatz a plaidé l'acquittement complet.

#OKCinfo

dans La Libre papier du 3 septembre : Cour d’appel de Bruxelles . Jugement, le 18 , dans le dossier OKC. La communauté bouddhiste Ogyen Kunsang Choling, quelques-uns de ses responsables et son chef spirituel Robert Spatz sont prévenus, entre autres, de délits financiers, d’infractions à la législation du travail et de prise en otage d’enfants.

#OKCinfo

Le Dalai Lama à la rencontre de victimes d'abus sexuels commis par des bouddhistes #metooguru

2 min read

dalai-lama-rotterdam-okcinfo

Le Dalaï-Lama a rencontré vendredi à Rotterdam aux Pays-Bas quatre représentants de victimes d'abus sexuels commis par des enseignants bouddhistes. Il a clairement appelé à dénoncer publiquement ces abus pour faire ressentir le poids de la honte aux auteurs.

Un dossier livrant plus en détail les témoignages de 12 victimes de nationalités diverses lui a été remis. Le Dalaï-Lama s'est engagé à tenir une conférence sur les abus sexuels avec des psychologues et des religieux.

Parmi les quatre représentants de victimes qui se sont entretenus avec lui figurait un jeune adulte, né dans la secte bouddhiste Ogyen Kunsang Choling (OKC) du gourou belge Robert Spatz, qui parlait au nom de 23 parties civiles.

Ce sont les seules victimes mineures dénoncées à ce jour. Il questionne la possibilité de contrôler les enseignants. En effet, certains d'entre eux s'autoproclament "lamas" et utilisent même le nom du Dalaï-Lama. Parmi eux figure Robert Spatz, malgré les condamnations relatives à ses pratiques sexuelles. Celui-ci se défend en affirmant qu'elles relèvent du bouddhisme.

"Le Dalaï-Lama a été le premier à dénoncer ces abus en 1993", remarque cet ancien membre d'OKC. "Pour l'instant, les organisations bouddhistes se limitent à faire des enquêtes internes et le premier réflexe reste de faire des médiations avec les victimes. Mais ces médiations gardent ces scandales en interne et empêchent qu'ils ne finissent devant la justice." Il est pour lui important que les victimes aillent porter plainte afin d'amener ces affaires devant les tribunaux.

En Belgique, la cour d'appel de Bruxelles rendra mardi son arrêt concernant le gourou Robert Spatz. Il est notamment poursuivi pour abus sexuels et avait été condamné à quatre ans de prison en première instance.

#OKCinfo

#OKCinfo

#OKCinfo

#OKCinfo

#OKCinfo

#OKCinfo

#OKCinfo

#OKCinfo

Le Dalaï Lama appelle à jeter l'opprobre sur les auteurs d'abus sexuels

(BELGA) = Le Dalaï-Lama a rencontré vendredi à Rotterdam aux Pays-Bas quatre représentants de victimes d'abus sexuels commis par des enseignants bouddhistes. Il a clairement appelé à dénoncer publiquement ces abus pour faire ressentir le poids de la honte aux auteurs.

Un dossier livrant plus en détail les témoignages de 12 victimes de nationalités diverses lui a été remis. Le Dalaï-Lama s'est engagé à tenir une conférence sur les abus sexuels avec des psychologues et des religieux. Parmi les quatre représentants de victimes qui se sont entretenus avec lui figurait un jeune adulte, né dans la secte bouddhiste Ogyen Kunsang Choling (OKC) du gourou belge Robert Spatz, qui parlait au nom de 23 parties civiles.

Ce sont les seules victimes mineures dénoncées à ce jour. Il questionne la possibilité de contrôler les enseignants. En effet, certains d'entre eux s'autoproclament "lamas" et utilisent même le nom du Dalaï-Lama. Parmi eux figure Robert Spatz, malgré les condamnations relatives à ses pratiques sexuelles. Celui-ci se défend en affirmant qu'elles relèvent du bouddhisme.

"Le Dalaï-Lama a été le premier à dénoncer ces abus en 1993", remarque cet ancien membre d'OKC. "Pour l'instant, les organisations bouddhistes se limitent à faire des enquêtes internes et le premier réflexe reste de faire des médiations avec les victimes. Mais ces médiations gardent ces scandales en interne et empêchent qu'ils ne finissent devant la justice." Il est pour lui important que les victimes aillent porter plainte afin d'amener ces affaires devant les tribunaux. En Belgique, la cour d'appel de Bruxelles rendra mardi son arrêt concernant le gourou Robert Spatz. Il est notamment poursuivi pour abus sexuels et avait été condamné à quatre ans de prison en première instance.

#OKCinfo

Sometimes winning a battle is about knowing when to let it go ! #okcinfo #okcspatz #metooguru #metoo

3 min read

Thanks to all your donations both offline and online, we now reached 4.538€ we still have to top-up with 2000€ to reach the first step of being able to pay the lawyers.

If you can still share this campaign via email, social media or word of mouth please Know that each of these little things help us tremendously reach our general goal.

The Judgement day is approaching soon, many people from different countries will join and be present to the final of this 20 year long trial, the date is 18th of September, Justice Palace of Brussels. Check our out facebook event via the OKCinfo page to make sure to get the latest updates.

For many of us this is the end of a journey that started in 2016 with the first trial where OKC-Spatz got themselves a nice 4 year suspended sentence that they appealed 10 days after the sentence resulting in an appeal court trial in 2018. if there was one image representative enough to speak about the appeal is : Facebook comments & images where the only arguments beside openly lying under oath to counter our arguments and our multi faceted but converging stories depicting the reality inside OKC.

The cult could not do better than what they did to serve our objective : most of the testimonies from cult insiders to counter our arguments displayed either lies, cult conditioning, severe lack of discernment, absurd perjury and the use of Tibetan Buddhist figures to justify the legitimacy of their so called Buddhist center. We hope the Belgian Justice will be able to cut through the bullshit and see OKC and Spatz and the 7 direct accomplice as what they are : criminals that need to face their actions and their utter lack of integrity.

History will always remember the version of the survivors and we'll make sure it stays that way for eons to come: Ogyen Kunzang Choling is dead, Robert Spatz aka Lama Kunzang is just a shadow of psychopathy maintained alive by his utter fear of death and his belief that death is so important moment of life where one's actions are scrutinized, felt and seen by oneself and that on that moment, every pain, every abuse, every torture will be felt thousands of times stronger and for eternity.

That's what await the circle of jerks around RS and that's what await RS/LK and that's what they will get. Karma is a bitch they say, Human Justice may be flawed (flaws used and abused by OKC to last this trial for 20 years is one of their feats certainly) but in the end, even before the judgement day, we already won, we spoke up, we united to fight the only battle worth battling for : ourselves and that along with handling our lives and healing is the best way to celebrate winning with or without a matching human justice system sentence.

May the Light always be !

OKCinfo

OKCinfo

#OKCinfo

Update: Thanks to all the donations, offline & online, they really help us reach our crowdfunding goal ! #meetoo #okcinfo

Update: Thanks to all the donations, offline & online, they really help us reach our crowdfunding goal ! #meetoo #okcinfo

Even though the "Thunderclap" generated some more awareness about our case, we still have to reach a minimal of 5K in our crowdfunding to be able to pay just the first part of our legal defence. offline donations will be added to the overall total of donations on https://www.gofundme.com/okcinfo, right now we're just above 4K with the offline donations. 

#OKCinfo

H.H. the Dalai Lama’s Comments on the Troubles in #Rigpa – Tibetan Buddhism – #MeToo

comment by RH in Contemporary Buddhism Group : 

It is encouraging that the Dalai Lama, at long last, spoke out openly about Sogyal Lakar and Rigpa. We should not forget, however, that he did so only after survivors’ stories and questions by reporters worldwide made it inevitable.

Likewise, we should not forget that for decades survivors and witnesses have repeatedly warned the Dalai Lama in vain about the sexual abuse by Sogyal Lakar, Namkha Rinpoche, and other Tibetan lamas. So far, Sogyal is the sole Tibetan abuser who the Dalai Lama has mentioned by name, while many others like him remain unnamed.

Finally, I am not aware of any effort by the Dalai Lama to invite survivors to share their experiences directly with him. His comments, at best, pay lip service to their plight—nothing more. Instead, the Dalai Lama focusses on the abuser, his entourage and institution. Clearly, he has not risen above the classic reflexes of religious figureheads of all denominations.

The Dalai Lama would do better to give the victims of sexual abuse by Tibetan clergy the recognition that is due, openly. He could do this by inviting a delegation of survivors to a meeting in his residence in India.

I would also suggest that the Dalai Lama hosts a Mind & Life meeting with (mostly) Western scientists about sexuality, sexual abuse and its treatments. The past decades, experts in the West, in part thanks to efforts of the Roman-Catholic church, have gathered a wealth of experience in these fields.

By and large, the Dalai Lama and other Tibetan lamas have remained oblivious of this expertise. As far as human sexuality and its derailments are concerned, a further training course is long overdue.

#OKCinfo

We need help to reach out more more people out there to support our legal crowdfunding : https://www.gofundme.com/okcinfo

#OKCinfo

#OKCinfo

Breaking the Silence on Sexual Misconduct in Buddhist cults (read Sexual Abuses)
https://www.lionsroar.com/breaking-the-silence-on-sexual-misconduct/

#OKCinfo

Presse : OKC Pas « d’organisation criminelle » Jugement en Septembre 2018 ! #secte #toxique #PN

2 min read

Pas « d’organisation criminelle » Lors de son réquisitoire, l’avocat général Jean-François Godbille a renoncé à la prévention « d’organisation criminelle », jusqu’alors considérée comme la principale piste de l’accusation dans le procès de la secte bouddhiste OKC. Le magistrat s’en est expliqué pour éviter un écueil judiciaire. En effet, ...

Lors de son réquisitoire, l’avocat général Jean-François Godbille a renoncé à la prévention « d’organisation criminelle », jusqu’alors considérée comme la principale piste de l’accusation dans le procès de la secte bouddhiste OKC. Le magistrat s’en est expliqué pour éviter un écueil judiciaire. En effet, il y avait un risque, selon lui, de voir tout le dossier s’écrouler et reprendre à zéro. Ce qui aurait hypothéqué l’enjeu financier, colossal. M. Godbille a en effet demandé la confiscation du Château de Soleils ainsi que du patrimoine privé de Robert Spatz (yachts, villas en Espagne), mais aussi les biens immobiliers bruxellois liés à l’OKC. Et surtout, en plus de ces biens, il a réclamé la confiscation d’une somme dépassant huit millions d’euros contre Spatz. Au-delà des affaires de mœurs sordides, la bataille judiciaire se joue aussi dans les porte-monnaie.

O.Ml

Source LeSoir 4 mai 2018 page 10

#OKCinfo

Le gourou de la #secte OKC sera fixé en septembre #culte #secte #abussexuels #endoctrinement

5 min read

Source : le Soir 

Ven. 04 Mai 2018, Page 10

Après trois mois d’audience et une impression de sérénité tranchant avec la tension du premier procès, la cour d’appel a clos les débats dans la tentaculaire affaire de la secte OKC. Décision en septembre pour le gourou Robert Spatz, qui pourrait se faire confisquer des millions d’euros.

On en était resté à un premier procès de bruit et de fureur, théâtre d’un affrontement terrible entre parties civiles nouvellement constituées et avocats de la défense décidés à ne céder aucun pouce de terrain. Et l’on quitte le procès en appel avec un sentiment diffus de paix et, osons-le, de réconciliation. Ce jeudi matin s’est achevé le procès en appel de la secte bouddhiste OKC (Ogyen Kunzang Chöling) et de son gourou Robert Spatz, 74 ans. Et chacun, au palais de justice, savait que l’on marchait sur des braises lors de ce procès tenu devant une chambre spéciale de la cour. C’est Luc Maes, le premier président de la cour d’appel de Bruxelles, qui avait souhaité assurer la direction des débats, secondé par une présidente de cour d’assises et une présidente de cour du travail : pas des débutants.

La semaine dernière, l’avocat général Jean-François Godbille a requis une peine « d’au moins » quatre ans de prison à l’encontre de Robert Spatz, soit la confirmation de la peine infligée lors du premier procès, très inférieure aux réquisitions d’alors (treize ans ferme). Spatz est poursuivi pour viols, escroquerie et blanchiment. Le ministère public a également requis la confiscation de tous les biens immobiliers de l’ASBL OKC et de Robert Spatz, estimant qu’ils ont été acquis à la suite d’infractions financières.

Jeudi matin, M e Inès Wouters, avocate de l’ASBL OKC, a demandé l’acquittement pur et simple de sa cliente . « Nous sommes face à une

organisation qui poursuit un authentique but spirituel et qui n’avait pas l’objectif de commettre des infractions » , a-t-elle pointé, effectuant le parallèle avec le dossier de l’église belge de la Scientologie, victime d’un spectaculaire crash judiciaire en mars 2016 à Bruxelles.

La veille et l’avant-veille, son confrère M e Quentin Wauters, avocat d’un Robert Spatz absent sur certificat médical durant tout le procès, avait assuré une plaidoirie marathon longue de treize heures. Le pénaliste a insisté sur le fait que son client était un authentique lama dont le maître fut celui du dalaï-lama en personne. Il a également fustigé le rôle de parties civiles qui auraient cherché à décrédibiliser la communauté, mais aussi nié tout « lavage de cerveau » orchestré par Spatz, le gourou de l’OKC. Les faits de viol sont également niés, l’avocat évoquant des rituels tantriques acceptés par une femme adulte et consentante.

 

Témoignages sidérants

Une version complètement rejetée par les parties civiles, représentées par M e Dimitri de Béco et à l’origine du retentissement autour de ce procès. En effet, c’est sous l’impulsion d’une des victimes que des dizaines d’autres, venues de plusieurs continents, se sont rendues à Bruxelles afin de se constituer partie civile à l’audience et de déposer des témoignages pour certains complètement sidérants, racontant à quel point l’OKC fut la proie d’une dérive sectaire gravissime, sous l’autorité d’un gourou qui utilisait, selon eux et les premiers juges, son emprise pour assouvir ses appétits sexuels en dépit des règles de droit. Certaines victimes présumées ont vécu toute leur vie au sein de la secte.

L’OKC a été créée par Spatz en 1972 et a fait vivre des dizaines de familles dans des communautés réduites, au Portugal et dans le sud de la France (château de Soleils, à la Castellane). A un moment, tous les enfants nés au sein des communautés vivaient en complète autarcie tandis que leurs parents travaillaient au noir dans les restaurants de la secte, à Bruxelles. Aujourd’hui encore, un magasin de la rue de Stassart, à Ixelles, vend les produits « bios » issus des travaux des derniers membres de l’OKC.

Après des centaines d’heures d’auditions, de plaidoiries et de réquisitoire, ainsi que plus de mille pages de conclusions d’avocats, la cour d’appel aura fort à faire durant tout l’été avant de rendre sa décision, le 18 septembre.

 

OCTAVE MOREL

robert Spatz aka Lama kunzang