Skip to main content

#OKCinfo

#OKCinfo

Réaction au procès 2016 et à la video RTL sur les sectes (très mauvais travail journalistique, exploitation des émotions par dessus le fond, mais pas étonnant de RTL belgique) https://okcinfo.news/archives/2017/face-cach%C3%A9e-les-d%C3%A9rives-sectaires---dans-les-griffes-du

#OKCinfo

Audio : Rob Hogendoorn is a Dutch investigative journalist who's spent years looking into this. How widespread is abuse in https://www.bbc.co.uk/radio/play/p06l4v3f

#OKCinfo

L'arrêt dans le dossier de la communauté "bouddhiste" OKC sera prononcé mardi #metoo #metooguru

4 min read

(BELGA) = La cour d'appel de Bruxelles prononcera, mardi matin 11h30, son arrêt dans le vaste dossier impliquant la communauté "bouddhiste" Ogyen Kunzang Choling (OKC). La communauté religieuse, quelques-uns de ses responsables et son chef spirituel Robert Spatz sont prévenus entre autres pour des délits financiers, des infractions à la législation du travail mais aussi pour des faits de prise en otage d'enfants.

Robert Spatz aka Lama Kunzang

La cour d'appel de Bruxelles fera connaître, mardi, sa décision dans le dossier OKC, qui recèle diverses préventions, du droit social pénal au crime de viol, en passant par des délits financiers, toutes liées directement ou indirectement à l'OKC.

La cour avait entendu, en février, avril et mai derniers, de nombreux anciens adeptes de la communauté, partie civile dans ce procès, mais aussi les prévenus eux-mêmes, dont certains ont pris de la distance avec l'OKC depuis quelques années.

La défense des prévenus, soit l'ASBL OKC, Robert Spatz, l'épouse et le fils de ce dernier, ainsi que deux membres de cette communauté, a plaidé l'acquittement. Elle a aussi plaidé l'irrecevabilité des poursuites en raison de plusieurs irrégularités dans la procédure.

L'avocat général, lui, a requis la culpabilité de Robert Spatz pour des faits d'escroquerie, de blanchiment d'argent mais aussi de viol. Il a estimé que la peine de 4 ans de prison prononcée en première instance devait au minimum être confirmée, voire aggravée d'un an supplémentaire. Il a également requis une peine de 2 ans de prison avec sursis à l'encontre de Jeanne B., qui a secondé Robert Spatz dans ses opérations financières selon lui, et la suspension du prononcé concernant l'épouse et le fils de Robert Spatz ainsi qu'un membre de l'OKC qui avait agi comme comptable au sein de celle-ci.

Enfin, l'avocat général a requis la confiscation de tous les biens immobiliers de l'ASBL OKC et de Robert Spatz, estimant qu'ils ont été acquis grâce à des fonds issus d'infractions. Dans ce dossier, la communauté bouddhiste Ogyen Kunsang Choling (OKC), son chef spirituel Robert Spatz et certains de ses responsables sont prévenus pour des délits financiers, des infractions à la législation du travail mais aussi pour des faits de prise en otage d'enfants. M. Spatz est également prévenu pour abus sexuels.

Cette communauté avait été fondée à Bruxelles en 1972 par Robert Spatz, appelé le Lama Kunzang Dorjé. Cet homme charismatique avait réuni autour de lui de nombreuses personnes en quête de spiritualité, notamment des couples avec enfants, séduits par l'idée d'une vie en communauté.

Entre les années 1980 et 2000, les enfants des membres avaient été envoyés dans des propriétés de l'OKC au Portugal et en France, notamment au domaine Château-de-Soleils à Castellane en Provence. Certains, constitués partie civile au procès, disent y avoir subi des actes de maltraitance et y avoir souffert de malnutrition. Pendant ce temps, les parents, eux, travaillaient à Bruxelles dans des restaurants et des magasins, gérés par des sociétés liées à l'OKC, sans être payés, selon l'enquête.

En 1997, une opération franco-belge avait mené des perquisitions en région bruxelloise et à Castellane. Une enquête approfondie avait ainsi été entamée pour diverses infractions supposées, du délit financier aux faits de m?urs, et avait débouché sur un renvoi en correctionnelle de la communauté et de certains de ses responsables.

Belga

#OKCinfo

Agressions sexuelles commises par des enseignants bouddhistes: le Dalaï Lama savait #metooguru #metoo #balancetonporc

Une nouvelle rencontre est prévue en novembre entre tous les leaders spirituels tibétains à Dharamsala, où "ils devraient parler" des allégations d'agressions sexuelles. "Les leaders religieux devraient être plus attentifs" à cette problématique, a-t-il conclu. 

 

En fait le Dalai-Lama ne sait pas de quoi il parle. comment peut-il donc avoir la bonne approche ou la bonne réponse si il ne sait pas de quoi il s'agit. Même en passant 1 ans sur la question de abus sexuels ne lui donnerait pas la compréhension nécessaire pour avoir un apeçu significatif de la problématique mondiale et généralisée des abus sexuels..en effet, quand on sait que dans Shambala, le Sakyong cherchait exprès des filles traumatisées pour ensuite les abuser sexuellement...quand on sait ça, mais que le Dalai-Lama et son staff se limite à dire qu'ils ont déjà le rapport en trois partie de et quand on lui demande si il l'a lu, on nous répète que le DL a déjà le document et que nous en tant que victimes on se voit repartir avec le document shambala ça donne un signal clair de ce qui va arriver aux documents qui lui ont été transmis. 

J'aimerais, j'adorerais qu'on me prouve le contraire, qu'une enquête va être poursuivie, que les victimes de ses actes vont aller plus loin que le "name & shame" encouragé par le DL, mais j'ai de sérieux doute quand à la capacité du DL de faire quoi que ce soit de plus que ces 20 dernières années, même après lui avoir aporté et déposé dans sa main un livre unique qui relate 12 cas d'abus sexuels dans des centres bouddhistes en Europe. 

je profite d'être sur ce post pour vomir sur les fanatiques bouddhistes qui vont minimiser, détourner l'attention avec tous les arguments utilisés depuis des siècles contre les femmes et les victimes d'abus sexuels en général genre : 

- ce genre d'abus se passent dans toute la société, ce n'est pas une particularité du Bouddhisme (comme si ça justifiait la normalité des abus dans une religion dite de compassion) 
- si c'est des femmes majeures, alors c'est leur problème elle n'avait pas à se retrouver dans la situation
- si c'est un problème de société, le dalai-lama n'est pas la police du Bouddhisme (par contre le fait de fréquenter des abuseurs tel que Sogyal ou Spatz sans un véritable check de leur compétence ou/et capacité, c'est directement légitimer ces charlatans et donc les légitimer par rapport au grand public. 

 

Trop facile pour le Dalai-Lama de dire depuis 1993 : name & shame et lui peut continuer à fréquenter ces prédateurs sans les nommer et sans leur mettre la honte ? pourquoi donc tout le travail est sur les victimes de ses actes atroces et pas sur les "leaders", les "responsables" des écoles et les différentes lignées et donc tout en haut de cet échafaudage le Dalai-Lama ? 

c'est un raccourcis ? non c'est une conséquence directe du Business du Bouddhisme Tibétain en Occident et ailleurs. 

#OKCinfo

#OKCinfo

@DalaiLama admitiu ter conhecimento de casos de abusos de mestres #budistas #metooguru

O que foi feito em 25 anos alem de "name & shame"  ?

Vitimas de OKC foram para Justicia mas alem disto demasiadas vezes, como na Igreja catolica, a religião organizada trata destes assuntos na sombra e vez de deixar a Justiça fazer o seu trabalho : pois na Europa abusos sexuais sobre menores ou maiores de idade é prohibido por lei.

Se isso fosse qualquer outro tipo de crime teria se julgados os mesmo pelos tribunais e não pelo meio de "meditação para ajudar as vitimas" com o abusador (no caso de Shambala) ou pelo pagamento de dinheiro directo à vitima (Sogyal) ou pior de tudo no caso OKC : descredibilisar, stigmatisar as vitimas desde 1997 até 2018 e usar a imagem e os nomes de mestres Tibetanos para legitimar OKC.

#OKCinfo

#OKCinfo

#OKCinfo

Naming and Shaming : Robert Spatz aka Lama Kunzang currently in trial since 20 Years, They KNOW ! #metooguru @NOS

7 min read

List of Tibetan Teachers being used by @OgyenKun to appear like a legit Buddhist center by using the name and images of known Buddhists teachers. Including the @Dalailama

 

In 2016 and 20 years before the trial all these Tibetans were assembled into one only page now broken so it looks like OKC wants to have the best of both worlds : use the legitimacy of these Tibetan Buddhist figures in court but at the same time appear respectful and prudent by hiding all these pages from public view on their website. in the case they finally remove these figures from their website here is the archive.

But if you know how to use a web browser, here is the full list of Tibetans still on OKC website + respective link to it :

Lama Kunzang Dorje self-assigned guru name of Robert Spatz and his profile page on the OKC website, this page was removed when several cases of sexual abuses surfaced inside OKC in the 2000's, at the time general secretary of OKC was hunting the web to remove any trace of Robert Spatz from the web, even from the organisation-cult he founded but here is the archive.

notice the subtle detail that OKC was using a picture with all the members, all the abused childrens, all the stolen parents to portray the profile page of OKC founder.


it can seems just a detail but it speaks volumes about the mentality inside OKC. On this picture RS is sitting next to Rabjam Rimpoche last visit in OKC before going into "retreat" mode, after having seen perhaps the huge dossier of crimes by Robert Spatz showed to him in France by OKC ex-doctor and personal doctor of Robert Spatz. this person is since 2 decades also a civil party in the trial against Spatz-OKC.

At the end of RS profile page you can read in French that the Lama Kunzang finally got out of retreat and kept teaching under the patronage of Rabjam Rimpoche and Pema Wangyal Rimpoche, the later son of Kangyour Rimpoche (supposedly the root guru of RS) If RS ever try to donate or even transfert OKC assets ownership to "the Tibetans" this is just a clever move to appear disconnected from OKC in the eye of France or Belgian Justice systems but as we have seen in 2016 with the trial and 2018 with the appeal Spatz still controls OKC and he can get majority control or use the organisation status he himself created to avoid consulting members on anything regarding finance or judicial matters. perfect to manipulate the remaining cult adepts to have no other choice but to follow his lead for his reasons. the cult is little but alive. 

Dalai Lama visited OKC Brussels in 1990 and spoke directly to Robert Spatz, gave him blessing and the Kashag authored a "certificate" used by OKC in court to justify they are a legit Buddhist center. Here too, all the pictures of Robert Spatz with the Dalai-Lama have been removed from OKC website but they are still using them in court to "prove" the legitimacy of Robert Spatz. we have those pictures. In court OKC use this document to supposedly display a DL approved endorsement. There is also such document from Penor Rimpoche, another head of Nyigma-Pa lineage, the oldest one, directly and traditionally responsible for the Dzogchen/Vajrayana type of practices at the root of the sexual, spiritual and physical abuses by Tibetan or Non Tibetan Buddhist "teachers" in the West and East. 
This is not a "western only problem". 



Setchen Rabjam Rimpoche : since the pseudo retirement of Robert Spatz either because of a false illness or an illness used to avoid Justice or because again "handling" out the OKC infrastructure is only good to serve the narrative that OKC belong to Tibetan Buddhism, Rabjam Rimpoche is since then the "spiritual director" of OKC, he was also in "retreat" in the last decade so OKC never got to see him much since 2006 but still OKC use this decoration in court to appear like a legit Buddhist center. RR visited OKC countless times being part of the court of Dilgo Kyentse Rimpoche, last visits where 2009 in Nyima-Dzong, 2004 OKC Tahiti "center", 2006 Nyima Dzong and countless other times in Nyima-Dzong when we were kids. Attestation from Rabjam Rimpoche cerca OKC

Yangtsi Rimpoche visited Nyima-Dzong in 2010 and 2014 and Brussels in 2014, meanwhile OKC was in trial since 97 purposedly hiding this information from all the Tibetan teachers invited on OKC properties.

Mingyour Rimpoche visited Nyima-Dzong in 2001, 2003 and 2006, he was in contact with the last generation of OKC youngsters and quite a positive figure to move from a repressive model to teach buddhism to a more joyfull and compassionate and interesting way to teach Buddhism to isolated kids, they all kept a very good memories of this time and it was certainly a change from the brutality of OKC "educators" even after the 97 police raid and subsequent investigation.


Pema Wangyal Rimpoche

Jigme Khyentse Rimpoche

Ringu Tulku Rimpoche

Khentchen Pema Sherab

Jetsun Khandro Rimpoche visited and gave lecture in Nyima-Dzong in 2017 out of "compassion" for the remaining members, unknowingly or not being used by OKC to appear legit.


Khempo Tseten Current Khempo resident at Nyima-Dzong OKC center, supposedly secretly against Spatz, still being paid by OKC-Spatz to be part of the decoration to appear as legit Buddhist center. This Khempo up to 2017 wasn't even able to remove Robert Spatz aka Lama Kunzang picture from INSIDE the Temple, next to Kangyour Rimpoche statue, next to countless Buddhist statues supposed to represent Buddha and other deities. 

The next 3 important Tibetan Buddhist figures had no idea on what they where getting into, the language barrier, the exile, the huge knowledge gap about the West inner working, they could not possibly know they where stepping into a personality cult decorated as a Buddhist center and their venue was a huge stamp of letigimacy to be used by OKC subsequently, and it worked.

Kyabje Kangyour Rimpoche the supposed "root guru" of Robert Spatz aka Lama Kunzang, Kangyour Rimpoche could not even speak English in the 70's when Spatz supposedly visited him and Spatz could not possibly speak a word of Tibetan but the later got "personal instruction" to build Nyima-Dzong and to "propagate" Buddhism in the West. Other testimonies from that time from people present at that time say it is impossible to match the founding myth of OKC with the reality at the time. the most probable is that RS simply invented the whole story and that his gullible followers in Belgium simply took it for granted having absolutely no other way to verify any part of the founding myth of OKC.

Dudjom Rimpoche visited OKC Brussels and OKC Nyima-Dzong in 1976, at the time these visits where seen as very important and ultimate proof that OKC was recognized and was legit. many people even started to follow OKC because of these visits. curiously Robert Spatz have been removed from the original pictures that you can see in OKC website. this is the "accreditation" used by OKC in court in 2018 to supposedly display legitimacy in front of the court, as if this could in any way exonerate OKC and Spatz from the law. 

Dilgo Kyentse Rimpoche : this visit also helped OKC appear and look like a leading Buddhist center in France
the visits took place in Nyima-Dzong in 80-82 and then in 1990. during those periods Nyima-Dzong was populated by at least 60 to 80 childrens all separated from their parents 2000km away in Brussels and these period where the worst for childrens regarding sexual abuse (by another pedophile called Bernard Pombal) but also by Robert Spatz (OKC founder) on at least 3 different girls minor of age at the time. 

 

#OKCinfo

'Deze mensen geven niet om de boeddhistische leer' | #metooguru

Meeting in november in Dharamsala with all the Tibetan Buddhist "leaders"

- does it mean that Rabjam Rimpoche, the so called "Spiritual Director" of OKC will attend ?

who is going to confront these so called leaders about the sexual, physical and mental abuses in their so called "schools" ?

Again this is organized religions trying to handle its own abuses crimes on its own, instead of using democratic laws of the countries concerned to judge the predators.

#OKCinfo

dans l'Echo
Arrêt dans l'affaire de la secte OKC. La Cour d'appel rendra son arrêt le 18 septembre dans le dossier de la secte Ogyen Kunsang Choling (OKC). Le gourou Robert Spatz et plusieurs de ses affidés comparaissent pour des faits de moeurs et des délits financiers multiples. Des dizaines d'enfants élevés sous l'emprise de la secte avant d'en sortir une fois majeurs se sont constitués partie civile. L'avocat de Robert Spatz a plaidé l'acquittement complet.

#OKCinfo

dans La Libre papier du 3 septembre : Cour d’appel de Bruxelles . Jugement, le 18 , dans le dossier OKC. La communauté bouddhiste Ogyen Kunsang Choling, quelques-uns de ses responsables et son chef spirituel Robert Spatz sont prévenus, entre autres, de délits financiers, d’infractions à la législation du travail et de prise en otage d’enfants.

#OKCinfo

Le Dalai Lama à la rencontre de victimes d'abus sexuels commis par des bouddhistes #metooguru

2 min read

dalai-lama-rotterdam-okcinfo

Le Dalaï-Lama a rencontré vendredi à Rotterdam aux Pays-Bas quatre représentants de victimes d'abus sexuels commis par des enseignants bouddhistes. Il a clairement appelé à dénoncer publiquement ces abus pour faire ressentir le poids de la honte aux auteurs.

Un dossier livrant plus en détail les témoignages de 12 victimes de nationalités diverses lui a été remis. Le Dalaï-Lama s'est engagé à tenir une conférence sur les abus sexuels avec des psychologues et des religieux.

Parmi les quatre représentants de victimes qui se sont entretenus avec lui figurait un jeune adulte, né dans la secte bouddhiste Ogyen Kunsang Choling (OKC) du gourou belge Robert Spatz, qui parlait au nom de 23 parties civiles.

Ce sont les seules victimes mineures dénoncées à ce jour. Il questionne la possibilité de contrôler les enseignants. En effet, certains d'entre eux s'autoproclament "lamas" et utilisent même le nom du Dalaï-Lama. Parmi eux figure Robert Spatz, malgré les condamnations relatives à ses pratiques sexuelles. Celui-ci se défend en affirmant qu'elles relèvent du bouddhisme.

"Le Dalaï-Lama a été le premier à dénoncer ces abus en 1993", remarque cet ancien membre d'OKC. "Pour l'instant, les organisations bouddhistes se limitent à faire des enquêtes internes et le premier réflexe reste de faire des médiations avec les victimes. Mais ces médiations gardent ces scandales en interne et empêchent qu'ils ne finissent devant la justice." Il est pour lui important que les victimes aillent porter plainte afin d'amener ces affaires devant les tribunaux.

En Belgique, la cour d'appel de Bruxelles rendra mardi son arrêt concernant le gourou Robert Spatz. Il est notamment poursuivi pour abus sexuels et avait été condamné à quatre ans de prison en première instance.

#OKCinfo

#OKCinfo

#OKCinfo

#OKCinfo

#OKCinfo

#OKCinfo