Skip to main content

#OKCinfo

Suite au verdict de ce 15 septembre 2016 et en tant que ex-OKC et initiateur de l'initiative OKCinfo je voulais partager quelques réflexions quant au verdict que voici :

Petite réflexion sur la Justice en Belgique et particulièrement au poids que l'on donne à des crimes financier comparé au poids donné au crimes d'abus d'autorité, de pouvoir, endoctrinement de parents et d'enfants dans le but prédéterminé d'abuser sexuellement ces derniers.

Appliquer une peine de 4 ans avec sursis c'est un peu comme retirer de la condamnation toute sa substance, surtout quand on la compare au faits, à la réalité et au fait que la ou les récidives est/sont déjà ou très probablement en cours :

En fait quand tu ES la Justice et l'état, avoir une stratégie pour qu'un prévenu évite de faire appel en lui administrant une peine qui lui laisse toute sa liberté et qui ne l'empêche en rien de continuer d'exécuter ses macabres abus en toute impunité, et que tu le sais, que tu connais le profil criminel, que tu sais comment il fonctionne grâce à une mise en lumière de plus de 23 parties civiles et que tu laisse cet individu continuer sans même l'ombre d'une véritable punitions, alors en tant que Justice et État garant d'une certaine Justice tu as failli.

Si l'état et la police judiciaire ne savait rien, si la Justice n'avait aucun motif de suspicion raisonnable ou qu'il n'y avait pas eu des années d'instruction et d'enquête qui ont permis de dresser un portrait type de l'individu alors, c'est autre chose.

Mais dans le cas qui nous concerne, le fait que la Justice aie opté pour une stratégie qui avantage l'état et la justice dans le but de clore l'affaire, d'éviter d'interminables appel, c'est presque une manière biaisée de rendre la justice et c'est un très mauvais signal qu'on envoie à la société : en gros la pédophilie même après Dutroux ou Spatz, c'est peu cher payé dans ce pays alors que les victimes elle vont devoir porter cette plaie toute une vie.

Pour moi, égoïstement c'est facile de me contenter de ce verdict. facile de passer à autre chose, facile d'être un homme en fait..

Mais si je pense honnêtement aux nombreuses anomalies et à l'affaire dans son ensemble, on peut dire que l'état et la justice sont passé à côté de 50% de l'histoire à ce stade. et surtout un mensonge énorme leur a été servi sous leur nez et il a tenu tout le temps du procès. en fait dans le fond il y a de sérieux risque pour que la communauté n'arrive jamais à prendre le contrôle sur ce qui lui appartient, en effet Spatz même après une démission orchestrée et d'apparence est en fait toujours aux commandes et du haut de sa propriété privée, en fait il n'a absolument pas été dérangé par tout ce procès.

Alors une victoire oui.. parce que les choses ne seront plus jamais comme avant. mais c'est une victoire qui me laisse un goût amer dans la bouche, l'amer d'au moins 6 autres cas d'abus sexuels par un autre pédophile (chasse en cour) et au moins 8 autres cas d'abus sexuels grave sur mineurs (dans le chef de Spatz) qui n'ont pas fait partie de l'instruction et donc n'ont pas pu être jugé par ce tribunal.

Et je zap d'autre cas qui même après avoir été éjecté de cette communauté-secte pour des comportements déviant et dangereux sur des enfants ont aujourd'hui réintégrer celle ci sans la moindre difficulté.

Amer aussi d'une organisation qui laisse sur son site Web des "Maîtres" qu'elle insulte chaque jour un peu plus en utilisant leur image pour légitimer un pédophile.

Amer aussi parce que même si ce qui reste de la communauté n'a jamais été aussi libre, il n'en demeure pas moins qu'il y a de sérieux risque que Spatz et son clergé finissent avec toute l'infrastructure en main et que des gens, des parents à mes amis se retrouvent sans rien après une vie de sacrifice au nom d'une quête dont ils n'ont jamais eu le contrôle.

Mais après tout c'est leur choix et c'est à eux de remonter la pente et décider par eux même la suite des choses et très certainement personne de la OKC, pour ou contre cette initiative et ses résultats ne pourra dire que la Justice n'aura pas été clémente avec celle ci,

On est loin de la description de "nazi" donné par les avocats de la défense ou répété à tout bout de champ par les adeptes avant,pendant et après le procès.

Chacun sa route, chacun son chemin...

Ceci dit, il est temps (pour moi) de passer à autre chose et dans 30 jours on verra bien si un appel aura lieu ou si le va falloir reprendre les armes pour exposer ce scandale d'une manière définitive.

En ce qui nous concerne rien n'indique que Robert Spatz n'est pas en ce moment même entrain d'abuser d'autre filles (certes majeures depuis le temps) dans sa résidence privée à l'abri du regard de ces adeptes en Espagne. Rien n'indique qu'il aurait arrêté quoi que ce soit et donc l'empêcher de nuire reste une priorité.
30 jours après le jugement nous savons que RS et consort vont en appel, nous savons qu'il a entraîné malgré elle une partie de la communauté dans cet appel, nous savons que ceux ci on déjà payé la majorité des frais du procès depuis 1997 et nous savons que la stratégie de RS est de faire durer la procédure le plus longtemps possible dans le but de pouvoir techniquement rendre des chefs d'accusations comme prescrit et tout simplement ça lui permet d'éviter la prison et de faire face à ses responsabilités.

Nous continuons à construire nos vies tout en sachant que le sieur Robert Spatz ne perd rien pour voir le retour du boomerang lui rappeler la logique du Karma: on récolte ce qu'on sème et on fini toujours par payer le prix.

Ben Kungyal